BioStor
— 426 — bulbe démoliraient , semble-t-il , à l'ëtat normal. Le déplacement herniaire, suivant l'expression d'Etienne Geoffroy, n'a ainsi porte que sur les hémi- sphères. Dans le sujet décrit pai* John et par Jacobœus, le cervelet avait également conservé sa position natm-elle , et dans le sujet de Bruxelles , rr une partie de l'encéphale paraissait être de même contenue dans la cavité crânienne a. Suivant Isidore Geoffroy, la face du proencéphale devrait présenler né- cessairement de graves déviations, ffà cause de la disposition particulière de la tumeur hydroencéphalique n ; les yeux, notamment, seraient petits et mal conformés , et le nez dispai'aîlrait entièrement. Il n'en est certainement pas toujours ainsi, et sur noti'e sujet, notam- ment, le squelette facial ne présente d'autre particularité que d'être légère- ment aplati de haut en bas; les orbites sont microsèmes, et le nez est pla- tyri'hinien. Je ferai encore remarquer, en terminant cette courte étude , que les alvéoles incisifs forment des bourrelets relativement saillants et volumineux, eî que les sutures inlermaxillaires se voient très nettement au |)alais. Je donne ci-dessus deux figures i-epréseutant mon prooncépjiale vu de profil et par-dessus. La seconde de ces figures est suitout inti-rcssautn, parce que l'on |)eut y suivre nettement les contours de la base de la tumeur exencéphalique et se rendre un compte bien exact de ses rapports avec le crâne en avant, et en arrière avec les portions inférieures du cerveau demeurées à peu près normales. SVR LE PASSAGE DE L'ALCOOL INGÈné DE LA MB/iB AV FOETUS, H.V PARTICULIER CHEZ LÀ FEMME, PAR Maurice Nicloux. Comme suite aux recherches sm* l'alcoolisme enti-ejiriscs par M. le pro- fesseur (îréhant, j'ai cherché, d'après ses conseils, à démontrer exp('rim('U- lalement le passage de l'alcool de la mère au foetus. Ces expériences ont été toujours positives. a. Sur l'animal. — La technique est des plus simples. A des Cobayes en état de gestation on introduit, au moyen d'une sonde œsophagienne, de l'alcool à 1 o p. 1 00 dans l'estomac , dans des proj)ortions variant de un demi centimètre cube à 5 centimètres cubes d'alcool absolu par kilogramme; trois quai'ts d'heure à une hem'e après, on sacrifie l'anhual et on recueille le sang carolidien. Après quoi, l'utérus est découvert, on extrait les fœtus.

Identifiers

Export

Sur le passage de l'alcool ingéré de la mère au fœtus, en particulier chez la femme

Maurice Nicloux
Bulletin du Muséum national d'histoire naturelle 5(8): 426-428 (1899)

Reference added about 16 days ago

Tweet 

Viewer

Page 426
Page 427
Page 428
Title
áàåäçéèÉöøüæœß
Authors
One author per line, "First name Last name" or "Last name, First name"
Journal
ISSN
OCLC
Series
Volume
Issue
Starting page
Ending page
Date
Year
URL
DOI
 Update 
blog comments powered by Disqus
Page loaded in 0.5499 seconds