BioStor
— 371 — Les LiMPYRiDKs typiques du Mlséum, PAR M. Ernest Olivier. TYPES DE SOLIER. Suiier fut chargé de la partie entomologique de Histoiia Jisica y politica de (Àilc, [)ubliée par Glaudius Gay. Le -Volume qui contient les descriptions de Lanipyrides porte la date de 18/19. Solier \ décrit 1 1 espèces re'parties eu 3 genres. C: s insectes sont conservés au Muséum. J'ai pu les examiner, grâce à la l)ienveillance de M. le professeur Bouvier, et c'est le résultat de cetle étude que je viens faire connaître. Les ti'ois gem-es sont Rhipidophorus (1 espèce), Cladodes (1 espèce) et Pyractonema (9 espèces). Les deux premiers sont identiques ei font absolument double emploi. Je pi'opose de conserver Cladodes qui a été adopté par les auteurs. Le genre Pyraclonema , qui tiguie déjà dans le Catalogue Dejean et dans lequel Solier a fait entrer des insectes voisins des Lucidota mais d'un faciès tout particulier, doit être maintenu ('^. Mais pai'mi les 9 espèces qui le composent, il y a lieu d'eu réunir li. L'examen attentif des types m'a. en effet, amené à conclure que vhodo- deriim et biiiotnttiin sont des individus femelles identiques et que lugubre est un individu mâle de la même espèce. La description, du reste, signale bien la forme différente du dernier segment de l'abdomen, caractère sur lequel Solier base son espèce, tandis qu'il est simplement sexuel. Quant a ftssicolle, c'est un exemplaire qui présente la curieuse anomalie d'une assez profonde incision au sommet du prothorax. Le nom de rhododerum . venant le premier dans l'oi'dre des descriptions, doit être adopté. CJ Dejean avait écrit Pyractomena . D'autre part, Leconle [Proc. Acad. Nat. se. Pluladelphla, i85i, p. 335) caractérise ce gem'e Pyractomena dans lequel il fait entrer un {jroupe de Photlniis de l'Amérique du Nord. Motscliulsky {Et. eut., i85a, p. 37) écrit PyrectODiena , tout en citant Dejean. Le vocable Pyractonema Sol. a la priorité, puisqu'il date de iSig. Il comprend des insectes tout diflerents de ceux que Leconte et Molschulsky mettaient dans leurs genres Pyractomena et Pyreclomena et, au point de vue orthographique, il ressemble trop à ces derniers pour qu'ils puissent «Hre conservés. Je propose de remplacer la dénomination de Leconte par celle de Lecontea. Ainsi Leconlea Ern. OHv. =^ Pyractomena Lee. = Pyreclomena Motsch. nec Pyrectomena Sol.

Identifiers

Export

Les Lampyrides typiques du Muséum

Ernest Oliver
Bulletin du Muséum national d'histoire naturelle 5(7): 371-372 (1899)

Reference added about 16 days ago

Tweet 

Viewer

Page 371
Page 372
Title
áàåäçéèÉöøüæœß
Authors
One author per line, "First name Last name" or "Last name, First name"
Journal
ISSN
OCLC
Series
Volume
Issue
Starting page
Ending page
Date
Year
URL
DOI
 Update 
blog comments powered by Disqus
Page loaded in 0.82176 seconds