BioStor
— 356 — (•ji ',() ) il s;i l)as(' ; f'll<' est aijjiiiséc siii' les liords de ses deux cAlés p| se leriniiip pu poinle; cllo loriiic un Iciaiiglc ('qiiilaléral avec sa base« (p. 159-160). Ciplle description dn hi\-corne'' csl sinjjnlièrc en ce ipii concpino la pré- sence de qiialre rangées de dénis sni' la niandiltnlc. Mais (>n examinant de près le le\le. on l'econnaîl qne Pclil cilc. coninii' rangées, den.x séries sni- la l'ace externe dn bec. analognes. sans aiicnn doiile, aux tubercules [)lus ou moins elîacés qu'on observe en ce point sni' diverses espèces, parti- culièrement le Tesltido calcariita Scbneidei-. du Continent africain. La figure (PI. \11, fig. 6) n'est pas tout à l'ail d'accord avec la description et doiuie aux deux rangées externes de dentelures pi-esque autant d'impor- tance qu'aux aiiti-es. Petit indi(pie en outre le poids cl la longueur de l;i tète en chair (p. 108) et. à l'explication des planches, les dimensions dn crâne s(''|»aré des par- lies timlles (p. 1 ()H I. (les renseignements sont sans doute inconq)lets. mais le but de railleur ('lait de s'occuper d'un point s|)écial d'anatomie: aussi ne donne-l-il cpi accessoirement ces di-tails descriplils. On trouve toutelois dans ces dociimenls la conlirmation (\\\ lait ([iie celte Torliii' exislail ;i lionibon au cununencement du xvni' siècle et , de |ilus, (pi'elle a ('tc' apportf'e vivante en Krance. .VoTK SVR UNE A\OMAI.IE DES /MJOV.S h:i'l\EU\ ])V CtyrOR PuOTKRVrWTHI'S SARISSOPHORUS, PAR M. I.E D' JaCQI ES PëLLKGRIN. Parmi les derniers envois de M. Krrington de la Croix, correspondanl du MiisiMim. se Iroine un curieux Poisson en praii provenant de Sélaiipor (Malaisie). \ppelr' |>ar les indigènes ILau hulii , il ap|)artieiil à l'espèce di'- crite par Canlor sous le nom de Creiiidpns sarissopliorns ''\ pour laquelle M. Ci'mlher a rornK' If «jcnif ProlevacmlliUH , (pi'il |)laci' avec les Spa- ridés. Or. dans la figure de Canlor. il est bien indiqui-(|ue le quatrièiiKî ravon «liir de la dorsale est pro|onj|é. d'ailleurs sans ('paississemenis ni renflements notables, mais les rayons de lanale ne pn-sentenl aucune aug- mentation spéciale dans la longueur ou le volume. De même, ni Bleeker dans son Atlas, ni M. Gi'mther dans son Catalogue ne signalent rien de particulier ii l'anale. >'' Catnlojriii' of Malitijnii Vislii-x. .huDl). \xliilir Siir. Ilcnjnil. \ ol. Wll! [•>.), iS'iÇ) , |>. 9^ i.

Identifiers

Export

Note sur une anomalie des rayons épineux du Cantor Proteracanthus sarissophorus

Jacques Pellegrin
Bulletin du Muséum national d'histoire naturelle 5(7): 356-357 (1899)

Reference added about 16 days ago

Tweet 

Viewer

Page 356
Page 357
Title
áàåäçéèÉöøüæœß
Authors
One author per line, "First name Last name" or "Last name, First name"
Journal
ISSN
OCLC
Series
Volume
Issue
Starting page
Ending page
Date
Year
URL
DOI
 Update 
blog comments powered by Disqus
Page loaded in 0.62576 seconds